La Chine veut faire du fret régulier en Arctique

Le principal groupe de fret chinois entend établir un service "régulier" ralliant l'Europe à l'Asie via un passage dans l'Arctique, a annoncé mardi une porte-parole, un raccourci maritime rendu accessible par le réchauffement climatique et qui aiguise les ambitions polaires de Pékin.

COSCO, géant du transport maritime sous contrôle étatique, a déjà par deux fois emprunté la route maritime du Nord-Est, qui longe les côtes septentrionales de la Sibérie: une première fois à l'été 2013, et de nouveau ce mois-ci, selon des médias officiels chinois. "Nous avons l'intention d'ouvrir à l'avenir une ligne régulière, et des discussions sont en cours", a déclaré à l'AFP une porte-parole de COSCO Container Lines, une filiale du groupe. Elle s'est en revanche refusée à fournir un calendrier.

Dans un communiqué, COSCO s'est récemment engagé à "continuer de promouvoir la normalisation des opérations dans le passage Nord-Est". En raccourcissant d'une dizaine de jours le voyage par rapport aux routes traditionnelles, ce passage arctique ouvre à la Chine, premier exportateur mondial de biens manufacturés, la possibilité de livrer plus vite ses marchandises à l'Union européenne, son principal partenaire commercial (...).

 

Suite de l'article, cliquer sur : lefigaro.fr.

Écrire commentaire

Commentaires: 0