L'engouement des étudiants chinois pour le vin

Un nombre croissant d'étudiants chinois s'intéressent à la culture française et à l'industrie du vin, affirme l'Agence France-Presse en reportage à Bordeaux. Wu Zhiyi a parcouru un long chemin depuis qu'il a sa première gorgée de vin - un verre mélangé avec du soda, qu'il a bu cul sec. Deux ans plus tard, ce jeune étudiant de 23 ans séjourne à Bordeaux et distingue sans peine différents cépages en remuant un verre sous son nez. Wu Zhiyi est l'un des jeunes chinois qui affluent actuellement vers la région sud-ouest, la plus grande région viticole de France, pour se former à des carrières dans cette industrie en plein essor en Chine.

« Il y a dix ans, il était rare qu'un Chinois travaille dans le vin. Aujourd'hui, c'est un secteur comme un autre, mûr pour les affaires », observe Laurent Bergeruc, directeur de l'école de commerce INSEEC, renommée pour ses cours sur les vins et les spiritueux (...).

En 2013, la Chine a dépassé la France pour devenir le premier pays consommateur au monde de vin rouge, après une augmentation fulgurante de 136 % en seulement cinq ans, selon Vinexpo, le groupe qui organise la plus grande foire aux vins et spiritueux au monde. La Chine est désormais le cinquième plus grand consommateur mondial de vins en général, après la France, l'Italie, les États-Unis et l'Allemagne (...).

« Nous estimons que 37 millions d'adultes atteindront l'âge de boire au cours des cinq prochaines années en Chine. C'est plus que la population du Canada » (...). La France est actuellement le principal fournisseur de vins importés en Chine, avec 14,5 millions de caisses en 2013, devant l'Australie, qui a importé 4,1 millions de caisses.

 

Suite de l'article, cliquer sur : french.china.org.cn.

Écrire commentaire

Commentaires: 0